Les bijoux grecs antiques sont considérés comme des œuvres d’art nobles et originales. Beaucoup d’entre eux sont exposés en musée et en galerie d’art. Ces modèles de bijou ont leurs particularités et leurs styles personnels. D’ailleurs, la conception des bijoux grecs antiques suit des normes particulières.

Les bijoux grecs antiques en or

Les variétés de bijoux grecs en or sont nombreuses. On peut citer le cas d’un joli bracelet en or. Celui-ci a été créé vers la première moitié du 3e siècle avant J.C. Ici, le jonc possède 2 têtes de bouquetins avec des détails formes ciselées. Le second type est une chaîne en or tressée dotée de 2 têtes de lion. Un nœud d’Héraklès cache le crochet du fermoir de cette parure. On peut également signaler des boucles d’oreille en or à tête de lion. À partir de ces exemples, on peut donc dire que les bijoux grecs antiques sont, pour plupart, décorés avec des figures d’animaux emblématiques du pays.

Les portraits de femme dans les bijoux grecs anciens

Les portraits de femme étaient aussi des mis en valeur dans la collection des bijoux des grecs antiques. Les objets à porter au quotidien comme les bagues, les broches et les colliers en disent plus sur ce style des bijoux grecs anciens. Autrefois, les femmes macédoniennes portaient de longue tunique de laine ou de lin ainsi que des manteaux. Elles utilisaient régulièrement des maquillages et des parfums. Les femmes grecques antiques portaient des bijoux en matériaux nobles comme l’or et l’argent. Notant qu’elles n’avaient pas le même rang que les hommes à l’époque. Les matières de fabrication des bijoux grecs antiques étaient souvent agrémentées de pierres semi-précieuses. Celles-ci ont été mises en valeur pour rehausser l’éclat des parures.

Les sépultures dans les bijoux grecs antiques

Parmi les bijoux grecs antiques découverts par les archéologues, plusieurs comportaient des portraits de sépulture royale. Cette dernière est considérée comme précieuse pour les Grecs, d’où sa mise en valeur dans la technique de dessin des bijoux grecs antiques. Les trésors collectés sont témoins de la richesse artistique locale de la bijouterie grecque. Dans la contrée, les habitants croient que les défunts sont inhumés avec leurs armes ainsi que leurs bijoux. En outre, des trésors découverts dans les villes côtières de Macédoine témoignent des échanges commerciaux qui ont eu lieu à cette époque ancienne. Parmi les objets répertoriés, on peut citer des vases chiotes et des corithiens. Ces bijoux retraçant des tombes étaient conçus en or.